Aller au contenu principal

Critères servant à définir l'attribution d'une pièce à un designer ou à un artiste

Attributions pour le mobilier

  • Par : l'objet a été fabriqué par un créateur spécifique et sera accompagné d'une documentation de source primaire appropriée (déterminée par les spécialistes) pour justifier de cette attribution. 
  • Attribué à : il est fort probable que l'objet soit "de" l'auteur, mais la documentation le confirmant n'a pas été découverte à ce jour. Toutefois, les experts s'accordent généralement à dire que l'objet a été fabriqué par le créateur en question. Si le créateur dispose d'une Fondation en activité ou d'un organisme d'authentification reconnu, l'objet doit en principe avoir été présenté pour examen. 
  • Dans le style de : ne peut pas être une copie exacte du design original connu (ce serait alors un faux intentionnel). Le créateur a consciemment utilisé des indices stylistiques généralement acceptés par les membres de la profession comme représentatifs d'un créateur spécifique. L'objet doit être correctement identifié, c'est-à-dire qu'il doit faire référence au bon créateur.

Attributions pour les œuvres d'art

  • Par : l'objet a été fabriqué par un créateur spécifique et, lorsqu'elle est disponible, la documentation (déterminée par nos spécialistes) justifiant l'attribution doit être obtenue.
  • Attribué à : l'œuvre est considérée comme étant de la main de l'artiste sur la base d'une combinaison de recherches, de documentation, de provenance et d'avis de connaisseurs. Bien qu'il ne soit pas possible de garantir l'authenticité de l'œuvre en question, des experts se sont mis d'accord sur l'attribution sur la base d'une vérification préalable et des preuves à l'appui. Si le créateur dispose d'une Fondation en activité ou d'un organisme d'authentification reconnu, l'objet doit être soumis pour examen.
  • Cercle de : l'œuvre, qui témoigne de l'influence de l'artiste, a été produite par un artiste (connu ou inconnu), qui peut être associé à l'artiste mais qui n'est pas un de ses élèves.
  • Dans le style de : les experts s'accordent sur le fait que l'œuvre d'art a été produite en utilisant des éléments stylistiques similaires, ressemblant étroitement à l'œuvre de l'artiste, dans les 50 ans qui ont suivi la vie de l'artiste. L'objet doit être correctement identifié, c'est-à-dire qu'il doit faire référence au bon créateur. Toute pièce reproduisant des éléments clé d'une autre œuvre d'art, si bien qu'elle pourrait faire office de substitut de cette œuvre d'art, ne peut être publiée. Cette décision est prise par l'équipe en charge des Modes Alternatifs de Résolution des Conflits et n'est pas limitée par la loi sur les droits d'auteur.
  • D'après : il s'agit d'une copie directe ou d'une reproduction d'une œuvre connue de l'artiste. Il peut s'agir d'une copie autorisée (sous licence ou avec l'autorisation de l'artiste ou de ses ayants droit) ou non autorisée (contrefaçon ou image sans licence). Le créateur ou un de ses ayants droits doit avoir été impliqué dans la production de l'objet par le biais d'une supervision directe, d'une licence ou d'une autorisation. Les reproductions ou copies non autorisées de l'œuvre d'un créateur sont interdites et seront retirées du site.

Attribution pour les bijoux

  • Par : l'objet a été fabriqué par un créateur spécifique et sera accompagné d'une documentation de source primaire appropriée (déterminée par les spécialistes) à l'appui de l'attribution. 
  • Attribué à : il existe une forte probabilité que l'objet soit "de" l'auteur, mais aucune documentation n'a été trouvée à ce jour. Toutefois, les professionnels du métier s'accordent généralement à dire que l'objet a été réalisé par le fabricant en question. Si le fabricant dispose d'archives actives ou d'un organisme d'authentification reconnu, l'objet doit en principe avoir été présenté pour examen. 
  • Dans le style de : ne peut s'appliquer, car il s'agirait d'une copie exacte du modèle original connu (ce qui en ferait un faux intentionnel).

Attributions pour les articles de mode

  • Par : la pièce a été fabriquée par un créateur spécifique, est signée ou porte l'étiquette du designer ou de la marque, ou est accompagnée d'une documentation de source primaire appropriée (déterminée par les spécialistes) étayant l'attribution 
  • Attribué à : il existe une forte probabilité que la pièce soit "du"créateur, mais aucune documentation n'a été trouvée à ce jour. Toutefois, les professionnels s'accordent généralement à dire que la pièce a été fabriquée par le créateur en question. Si le créateur dispose d'une fondation active ou d'un organisme d'authentification reconnu, la pièce doit en principe avoir été présentée pour examen. 
  • Dans le style de : ne peut pas être une copie exacte du design original connu (ce serait alors un faux intentionnel). Le créateur a consciemment utilisé des indices stylistiques généralement acceptés par les membres de la profession comme représentatifs d'un créateur spécifique. L'œuvre doit être correctement identifiée, c'est-à-dire qu'elle doit faire référence au bon créateur. Certains créateurs, marques et designers n'autorisent pas le style d'attribution. 

Cet article vous a-t-il été utile ?

BESOIN D'ASSISTANCE SUPPLÉMENTAIRE?

OBTENIR DE L'AIDE